Moyen Âge

La chute de l'Empire romain annonce une période sombre dans toute l'Europe, les tribus germaniques prennent le contrôle des régions. Rapidement, les Francs vont s'imposer et aboutir à la formation de l'Empire carolingien véritable pôle d'une renaissance culturelle. Au delà des invasions normandes, la ferveur religieuse entraîne les Croisades et les innombrables pèlerinages. Tandis que les principes de la féodalité aboutiront à un long conflit entre la France et l'Angleterre qui renforcera le pouvoir royal. Moyen Age

La société du Moyen Âge

Le système féodal

Le système féodal

Le système féodal qui s'est installé en Europe depuis l'empire carolingien de Charlemagne, a entraîné une décentralisation du royaume en plusieurs territoires autonomes. Ce modèle a installé durablement une hiérarchisation de la société occidentale : rois, ducs, seigneurs, chevaliers, serfs.

La ferveur religieuse

La ferveur religieuse

La ferveur chrétienne s'est progressivement ancrée dans la France du Moyen Âge. A partir du baptême de Clovis, la royauté a beaucoup utilisé la religion, provoquant de nombreux événements : croisades, pèlerinages, conflits, inquisition, etc.

L'Art de la Guerre

L'Art de la Guerre

Le guerrier médiéval s'est considérablement développé avec de nouvelles armes et armures. Malgré quelques batailles rangées, la guerre du Moyen Âge s'est surtout construite par le siège de places fortes : les châteaux-forts.

Héraldique

Héraldique

L'héraldique est créé au XIème siècle pour permettre la reconnaissance des armées. Il permet d'illustrer chaque clan à l'aide de figures géométriques et de symboles animaux ou végétaux.

L'Art et la Culture

L'Art et la Culture

De l'art du Haut Moyen Âge, d'influence barbare, en passant par l'art roman, héritage de l'empire romain, le Moyen Âge se caractérise surtout par le style gothique qui habille les plus belles cathédrales de France. La culture se développe grâce aux premières universités, tandis qu'apparaissent de nouvelles formes de littérature.

Le Commerce

Le Commerce

Le développement du commerce au Moyen Âge contribue à l'essor de la bourgeoisie qui prend peu à peu le pouvoir dans les villes. Les échanges commerciaux se mettent en place par l'organisation de guildes, de foires. Il faut également souligner le développement des voies de communication terrestres et maritimes.

La technique et la science

La technique et la science

La science et la technique se sont beaucoup développées au Moyen Âge. On voit apparaître les premières techniques d'industrialisation, notamment dans le domaine agricole. A signaler également, le développement de l'imprimerie et de la poudre à canon qui sont les technologies qui auront apporté le plus à l'humanité à cette période.

La vie quotidienne au Moyen Âge

La vie quotidienne au Moyen Âge

La vie quotidienne au Moyen Âge oppose déjà le modèle de la vie rurale et de la vie urbaine. On voit de nombreux divertissements populaires, tournois, foires, etc. Les repas, costumes et le rôle des femmes sont également des éléments intéressants.

Les batailles

Les batailles du Moyen Âge

Les grandes batailles du Moyen Âge : la bataille de Poitiers en 732, Ronceveaux, Hastings en 1066, la prise de Jérusalem, Bouvines et les batailles de la guerre de Cent Ans (Crécy, Azincourt)

Les grands événements

Clovis et la conquête de la Gaule (476 - 629)

Clovis Ier

Clovis Ier

Clovis, chef des Francs, entreprend une conquête de la Gaule depuis la vallée du Rhin. Grand chef militaire, il parvient à réunifier les territoires gaulois et se convertit au christianisme afin de s'approprier une partie de l'héritage romain. Ses descendants se partagent le royaume et s'affrontent (Austrasie/Neustrie).

L'avènement des Carolingiens (629 - 768)

Les Pipinnides

Les Pipinnides

Le partage du royaume a affaibli les héritiers de Clovis. Mis à part Dagobert qui réunifie une dernière fois le royaume, les rois fainéants ont perdu leur aura face aux maires du palais qui gèrent le domaine. L'un d'entre eux, Charles Martel, parvient à s'imposer durablement. Son fils Pépin le Bref devient le premier roi de la dynastie des Carolingiens.

Charlemagne, empereur d'Occident (768 - 814)

Charlemagne

Charlemagne

Le roi Charles le Grand se distingue par de nombreuses victoires militaires. En 800, il est sacré empereur des Romains et administre une vaste région en Europe de l'Ouest. Son règne est marqué par la renaissance carolingienne qui marque toute la période du Haut-Moyen Âge.

Les invasions normandes (814 - 987)

La Francie Carolingienne

La Francie Carolingienne

L'empire de Charlemagne s'est divisé en trois royaumes. Les invasions normandes ont affaibli la Francie occidentale. Les rois Carolingiens partagent la couronne avec les futurs rois Capétiens, dont le chef Eudes a sauvé Paris de l'invasion des Vikings. En compensation, "les hommes du Nord" se voient alors offrir un duché : la Normandie.

Les premiers Capétiens (987 - 1137)

Les premiers Capétiens

Les premiers Capétiens

Hugues Capet, comte de paris, se fait élire roi de France. Il parvient à installer sa dynastie en faisant sacrer son fils de son vivant. Les premiers Capétiens n'ont qu'un pouvoir limité, le domaine royal est réduit à un petit territoire autour de Paris. Certains vassaux sont bien plus puissants, comme le duc de Normandie, Guillaume le Conquérant, qui devient roi d'Angleterre en 1066.

Le temps des Croisades (1095 - 1270)

Les croisades

Les croisades

La lutte pour Jérusalem et la Terre Sainte, a conduit à huit croisades en Orient. Au delà de l'aspect militaire, le choc des cultures entre Chrétiens et Musulmans a eu de nombreuses conséquences sur le commerce ou le développement technique.

La Première Croisade

La Première Croisade

La Première Croisade est la seule victoire militaire des Chrétiens. Celle-ci a donné lieu à de nombreux récits de l'idéal du chevalier chrétien (Godefroi de Bouillon), mais aussi à la création des Etats Latins d'Orient et des ordres de chevalerie (Templiers, Hospitaliers).

Les Cathares

Les Cathares

L'essor des Cathares, qui pratiquent une religion hérétique dans le Sud de la France, a bouleversé l'ordre royal. Le mystère des Cathares a donné lieu à de nombreuses légendes qui ont alimenté l'ésotérisme populaire.

La menace Plantagenêt (1137 - 1270)

Philippe Auguste

Philippe Auguste

Le règne de Philippe Auguste marque une grande avancée de la monarchie française. Son temps est marqué par un conflit contre l'Angleterre qui a renforcé ses possessions sur le royaume de France. Après la bataille de Bouvines (1214), La France est victorieuse de l'Angleterre et du Saint-Empire Germanique. A la fin du règne de Philippe Auguste, le royaume de France est le plus puissant d'Occident.

La légende de Saint Louis (1223 - 1270)

Saint Louis

Saint Louis

Saint Louis est le symbole du roi chrétien au Moyen Âge. Tandis que le royaume prospère, Saint Louis fait asseoir son autorité en entreprenant notamment deux croisades en Orient.

Les rois maudits (1270 - 1328)

Philippe le Bel et les rois maudits

Philippe le Bel et les rois maudits

Grand roi administrateur, Philippe le Bel entre en conflit avec la papauté ainsi que l'ordre des Templiers. Le Grand Maître des Templiers est brûlé vif et lance une malédiction aux rois capétiens qui finissent dans la déchéance et sans descendance directe.

La guerre de Cent Ans (1328 - 1461)

La guerre de Cent Ans

La guerre de Cent Ans

Le conflit de succession du royaume de France oppose directement la France et l'Angleterre. Un long conflit de 116 ans entraine peu à peu la déchéance du royaume de France : défaites militaires, guerre civile, épidémie de peste noire, etc.

Jeanne d'Arc

Jeanne d'Arc

Brulée vive à 19 ans, Jeanne d'Arc symbolise le sursaut français à la fin de la guerre de Cent Ans. Présente directement sur les champs de bataille, la jeune fille participe au siège d'Orléans et au sacre du dauphin Charles VII. Elle est finalement capturée puis jugée par les Anglais.

La fin du Moyen Âge (1461 - 1495)

Louis XI

Louis XI

Au sortir du Moyen Âge, Louis XI se distingue politiquement face à son adversaire, le bourguignon Charles le Téméraire. Par son réalisme politique, il remet de l'ordre dans le royaume et contribue à restaurer le pouvoir monarchique.