Clotaire II(584 - 629)

Clotaire II Fils de Chilpéric et de Frédégonde, il hérite de la Neustrie dès 584. Ses cousins Thierry et Théodebert (Austrasie, Bourgogne) l'attaque en 600. Intelligent Clotaire II va profiter d'une querelle entre ses cousins. Il signe la paix avec Théodebert, encouragé par Brunehaut, Thierry prend les armes contre son frère, il obtient la neutralité avec Clotaire. Théodebert est vaincu et mis à mort, dès lors Clotaire affronte Thierry. Celui-ci meurt en 613, Clotaire fait alors assassiner deux de ses fils et fait exécuter la vieille Brunehaut (80 ans). Les Grands d'Austrasie et de Burgondie se rallient à Clotaire II, qui comme Clovis et Clotaire Ier, règne sur une Gaule réunifiée. Il ne peut en revanche rassembler les trois royaumes en un en raison de l'aristocratie qui prend de plus en plus d'importance. La fin de son règne est paisible, son royaume bénéficie d'une relative abondance et les lois sont appliquées, le souverain sage meurt en laissant deux fils : Dagobert et Caribert II.