Saint Ouen(600 - 684)

Saint Ouen Dadon (Ouen en Français) appartenait à l'une des plus nobles familles du royaume. Ami de Saint Éloi, Dagobert lui confia la garde de son sceau. Luttant contre le paganisme dans son diocèse, Ouen joua un rôle décisif dans le concile de Chalon-sur-Saône, où, sous l'influence de la spiritualité irlandaise, il introduisit un canon préconisant l'imposition de la pénitence privée par les évêques, lors de la confession. À la mort d'Éloi, en 659, il décida d'écrire la Vie de son ami. Après un voyage à Rome où il rencontra le pape Adéodat II, Ouen contribua, à son retour, au rétablissement de la paix dans le royaume. Il a laissé son nom à la ville de Saint-Ouen.