Charles Martel(685 - 741)

Charles Martel Charles Martel (celui qui frappe comme un marteau) est le fils de Pépin d'Herstal. Dès la mort de son père en 714, Charles doit s'opposer à sa belle-mère Pléctrude afin de recouvrer son droit à la succession que lui a octroyé Pépin de Herstal. Très habile, Charles parvient à se faire élire maire du palais d'Austrasie. Ecrasant les Neustriens et les Aquitains, Charles investi Paris et réunifie le royaume en battant les peuples de l'Est. Cependant il n'ose pas s'emparer du trône et gouverne au nom des Mérovingiens. En 732, le duc Eudes d'Aquitaine lui demande son aide pour repousser les Sarrasins, la victoire de Poitiers renforce son prestige, ce qui lui valut le nom de "défenseur de la Foi et de la Chrétienté". A sa mort, il lègue le royaume à ses deux fils : Carloman et Pépin III.