La Révellière-Lépeaux Louis Marie(1753 -1824)

La Révellière-Lépeaux Louis Marie Enfant battu par son précepteur prêtre, il est désormais bossu et conserve une haine pour le catholicisme. Élu aux états généraux. Conventionnel girondin, il défend les libertés individuelles. Après la chute des Girondins, il vit caché et revient après la chute de Robespierre. Il devient le premier membre élu du Directoire, il participa au coup d'État du 18 fructidor an V contre les royalistes puis la loi de floréal contre les Jacobins. Il quitta le gouvernement en juin 1799 après avoir tenté d'éliminer le catholicisme en favorisant l'émergence de la Théophilanthropie (d'inspiration déiste). Il se tient à l'écart sous Napoléon.