Hoche Lazare(1768 - 1797)

Hoche Lazare Employé dans les écuries du roi, il devient sergent dans la Garde nationale. Commandant l'armée de Moselle en 1793, il repoussa les Autrichiens et les Prussiens. Incarcéré comme suspect suite à une dénonciation de Pichegru, il fut libéré après le 9 Thermidor. De 1794 à 1796, il pacifia la Vendée, mettant fin à l'ultime tentative des royalistes à Quiberon. Il parvient grâce à ses qualités d'écoute et de tolérance à signer les accords de La Jaunaie avec Charette. Après l'échec de l'expédition d'Irlande (navires dispersés par une tempête), il commanda l'armée de Sambre-et-Meuse. Il refusa un poste de ministre de la guerre, et il mourut de la tuberculose.